Table de massage - image

Quelle table de massage choisir pour m’aider contre mon mal de dos ?

En France, le mal de dos touche la grande majorité de la population. D’ailleurs, on constate que la plupart de ceux qui se rendent dans les centres antidouleur se plaignent de dorsalgie. Ce phénomène est tout particulièrement fréquent chez les salariés. Comme remède, beaucoup se sont procuré une table de massage pour de petites séances de massothérapie le soir, après le travail. Mais comment choisir cet instrument délicat ? La réponse dans les lignes qui suivent.

Le type de table à adopter

Le marché regorge toute une panoplie de modèles de table de massage. On distingue notamment les tables de massage à élévation électrique, hydraulique et à hauteur fixe. En général, celles-ci ne peuvent pas être transportées, et sont surtout dédiées aux experts. De ce fait, on peut les voir dans les cabinets de kinésithérapeutes ou d’ostéopathes.

Les tables de massage pliantes en aluminium et en bois font aussi partie du lot. Il est vrai que l’on peut soulager très efficacement le mal de dos avec les tables non transportables, mais les pliantes sont celles qui sont les plus indiquées pour une utilisation domestique. On peut les déplacer très facilement d’une pièce à une autre. Pour un meilleur choix consulter ce lien Table-de-massage.info.

La dimension de la table de massage

Afin de soulager tout mal de dos, il est indispensable de bien choisir les dimensions de la table de massage. Elle doit s’adapter à la taille de celui qui s’y allonge. On privilégie donc celles qui ont une largeur de 76 cm. Et on oublie celles qui sont un peu étroites afin d’éviter que l’on se sente mal à l’aise. La longueur du matériel, elle aussi, n’est pas à prendre à la légère. Cela dépendra notamment du corps du particulier. Dans tous les cas, il est recommandé d’opter pour les tables de 210 cm.

La dimension de la table de massage - image

Tenir compte de l’épaisseur de la mousse

Pour se détendre et traiter à la fois les douleurs lombaires, il n’y a rien de tel qu’une table de massage munie d’une mousse bien dense. En aucun cas, on ne doit sentir la base en bois sous le corps. Si cette matière recouvrant les plaques de la table est bien ferme, le masseur assurera son rôle à la perfection. La personne massée n’en sera que plus à l’aise. Il faut donc à tout prix éviter les tables de massage avec des matelas très fins, sous prétexte qu’elles sont peu coûteuses.

Un système de réglage en hauteur efficace

Il est sage d’opter pour une table de massage qui dispose d’un bon système de réglage en hauteur. La bonne hauteur se situe au niveau des hanches du masseur. Il faut savoir que cette condition peut influencer les performances de ce dernier. Si cet équipement est trop haut ou trop bas, le professionnel aura beaucoup du mal à effectuer sa tâche.

Celui à qui l’on donne le massage, lui aussi, pourrait être gêné. Outre cela, le matériel pourrait vite s’endommager. C’est pour cela qu’il est préférable d’acquérir une table dotée d’un système de réglage manuel ou électrique. C’est ainsi seulement que l’utilisateur pourra stabiliser cet outil selon sa convenance.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut